Pourquoi les déchets radioactifs du MSR sont considérés « gérables » ?

Dans un réacteur nucléaire, des noyaux d’atomes lourds sont impactés par des neutrons. Pour chaque impact, deux résultats – deux types de déchets – sont possibles :

  • Le noyau absorbe le neutron et devient un “actinide mineur” plus lourd (certains ont des durées de vie de dizaines de milliers d’années)
  • Le noyau fissionne en deux petits atomes appelés “produits de fission” (dont la radioactivité a pratiquement disparue après quelques siècles).

Il est possible de réinjecter les actinides mineurs dans un réacteur pour les “brûler”, mais ceci n’est pas praticable quand il faut fabriquer un combustible solide. Un combustible liquide permet de réinjecter et brûler les actinides et sortir du système uniquement les “vrais” déchets du nucléaire, les produits de fission. L’isolation géologique de ces produits de fission pendant quelques siècles est largement maîtrisable d’un point de vue technique et sociétal.